UN MONDE ENFUI

SARAJEVO : 28 JUIN 1914. LA FIN D'UN MONDE

LES PRINCES ET DUCS DE HOHENBERG

LES SCHEY VON KOROMLA, LES EPHRUSSI, LES ROTHSCHILD dans la tourmente

 "......Ah, j'aurais aimé être un de ces " austro-juifs " aux yeux sombres,  à la distinction irréprochable, érudits, riches et rapides, que la curiosité paresseuse d'un empereur avait laissé devenir des aristocrates un peu sulfureux, tolérés, aimés ou méprisés - comment savoir ? - dans la ville d'Europe qui fit alors à eux et à leurs coreligionnaires, la place la plus flatteuse, ce dont ils la remercièrent en lui offrant les oeuvres - pensée, littérature, musique - autour desquelles l'Europe entra dans le XXè siècle......." " A défaut de génie " . François Nourissier. Gallimard 2000

  ON NE PEUT EVOQUER LES SCHEY VON KOROMLA SANS PARLER DES EPHRUSSI.

  ON NE PEUT SE SOUVENIR DES EPHRUSSI SANS PENSER AUX ROTHSCHILD.

 C'EST LE CERCLE MAGIQUE D'UNE SPLENDEUR  A JAMAIS ENFUIE.

 ILS VIVAIENT SUR UN CONTINENT PROSPERE, DANS UN MONDE HARMONIEUX,

 AU MILIEU D'UNE SOCIETE RAFFINEE.

 ET LA FOLIE DES HOMMES, LEUR IDEOLOGIE, LEUR INTERPRETATION DE LA RELIGION

 ONT TOUT BOULEVERSE ET DETRUIT.


 1 / LES PRINCES ET DUCS DE HOHENBERG

  •  Sarajevo le Dimanche 28 Juin 1914
  • Cortège funèbre à Sarajevo
  • Metkovic : transfert sur le yacth Dalmat
  • puis sur le cuirassé Viribus Unitis
  • Inhumation au Château d'Arstetten
  • La Princesse Sophie de Hohenberg,
  • Comtesse von Nostitz-Rieneck
  • Le Prince Maximilien, Duc de Hohenberg
  • et ses 6 fils dont le Duc Franz-Ferdinand
  • et le Duc Georg
  • Le Prince Ernst de Hohenberg

 

 

3 / ALIX    DE    ROTHSCHILD

  •   Mariage avec Kurt  Otto Kramer
  •  Mariage avec Guy de Rothschild
  •  Réfugiée aux Etats-Unis
  •  Naissance de David 15/12/1942
  •  Présidente de l'Aliyah des Jeunes
  •  Maire de Reux (1953 à 1982)
  •  Musée d'Israêl à Jérusalem
  • Vice Présidente de l'Appel Unifié Juif de
  •  France
  • Jumelage Château de Reux et Château de
  •  Pinterville
  • Décès le 3 Mai 1982 à Reux

 

  

2 /LE  MONDE  EVANOUI  D'ENID HENNOCQ et d'ALIX  DE  ROTHSCHILD

 LES  SCHEY  VON KOROMLA

  •  Philipp Freiherrn Schey von Koromla
  •  Friedrich Freiherrn Schey von Koromla
  • Le Palais Schey von Koromla à Vienne
  •  Kövecses vers Bratislava, propriété rurale
  • Alliances avec les Ephrussi,les Landauer,
  • les Rothschild.
  • La 2ème guerre mondiale
  • PIPs Schey de Koromla
  • "Le Temps des offrandes" Paddy L.Fermor

 

 

 

     4 / MES CHÂTEAUX en BOHÊME

          A la mémoire de Olga et Vaclav

  •  Konopiste, un songe éveillé
  • Jean-Louis Thiériot présente à Vienne
  • François- Ferdinand d'Autriche
  • Castolovice, renaissance d'un joyau
  • Diana Phipps, Comtesse von Sternberg
  • Jemniste, le Château retrouvé de
  • Petra et Jiri, Comtes de Sternberg
  • Cesky Sternberk le château fort du Comte
  • Zdenek des Sternberg de Kopiste
  • Orlik, la forteresse du Prince Karl VII
  • de Schwarzenberg

 

        


LA TRAGEDIE DU 28 JUIN 1914 . ASSASSINAT DE L'ARCHIDUC FRANCOIS-FERDINAND, héritier du Trône d'AUTRICHE-HONGRIE et de son épouse, la Duchesse Sophie de HOHENBERG à SARAJEVO.


 A gauche : le dernier livre paru aux Editions Mac Millan 2013. Malheureusement il n'est pas encore traduit en français. Son Altesse Sérénissime la Princesse Sophie de Hohenberg arrière-petite-fille des Archiducs a collaboré à cet ouvrage, personnellement. La soeur aînée de la Princesse, Son Altesse Sérénissime la Princesse Anita a ouvert les archives du Château d'Arstetten. Avec la permission de Son Altesse Sérénissime le Duc de Hohenberg, les auteurs ont pu consulter les Archives principales à la Haus-Hof-und-Staatarchiv à Vienne. Sans oublier le Kustos Kunstsammlung Museum und Kunstsammlung à Schloss Hinterglachau où sont conservées les rares lettres écrites par la Duchesse de Hohenberg. Les Archives Royales de Windsor ont été aussi explorées.

A droite : Konopiste, demeure préférée de la famille, spoliée en 1949, et toujours objet d'atermoiements de l' Etat Tchèque alors que beaucoup d'autres châteaux ont été restitués à leurs propriétaires sous Vaclav Havel, en vertu de la loi de restitution de 1992.

 

Voir  page Mes Châteaux en Bohême  (cliquer ici)

 

 Un siècle après, laissons au Cercle des historiens disserter sans fin sur les tenants et aboutissants  de cette tragédie.

    -- Thèse de Fritz FISCHER :  " Les Buts de guerre de l'Allemagne impériale ". 1961

    -- Jozsef GALANTAI :  " Le Déclin de la Monarchie austro-hongroise ". Budapest

    -- Vladimir DEDIJER : " The Road to Sarajevo ". New-York 1966

    -- Oliver EOTTEVENY : " Sarajevo "

    -- Tibor TAKACS : assistant universitaire au Département d'Histoire de droit, Faculté de droit de l'Université de MISKOLC.

 

Ce que nous savons avec certitude, c'est que ce crime n'est pas un acte isolé mais un exemple déjà du terrorisme international qui peut déclencher une guerre mondiale.

 

SARAJEVO, la ville la plus grande de Bosnie-Herzégovine, créée en 1461 par les Ottomans. Après 450 ans de domination ottomane le pays fut annexé à l'Empire austro- hongrois en 1908.

L'Archiduc a été nommé Inspecteur général de l'ensemble des forces autrichiennes en 1913. Ecarté du pouvoir, il entendait bien exercer cette fonction avec panache.

Jovan JOVANOVIC, Ambassadeur de Serbie, s'était adressé directement à BILINSKI, ministre des Finances austro-hongrois chargé des affaires bosniaques pour empêcher le voyage ce jour de Vidovan ( fête nationale de la Bataille de Kosovo Polge de 1389 ), voyage considéré comme une provocation contre l' Indépendance de la Serbie, surtout que l'Archiduc voulait diriger lui-même les manoeuvres terrestres. Le général Oskar POTIOREK qui a été professeur au KRIESGSSCHULE ( Haute école militaire de Vienne ) a, quant à lui, jugé absolument nécessaire de démontrer la force de l'armée autrichienne. Le baron RUMMESKIRCH qui résidait à ILIDZA, ville d'eaux près de Tarcin, faisant partie du canton de Sarajevo, était d'avis aussi d'abandonner la parade militaire pour retourner à Vienne mais le lieutenant-colonel MERRIZI, officier d'Ordonnance du général Potiorek a ordonné son maintien pour les beaux yeux des dirigeants bosniaques.

Arrivés à la gare de Sarajevo où les attendait le général Potiorek, après la visite du camp militaire, le cortège part pour l'Hôtel de Ville. Sur le chemin, une première bombe lancée par Gabrinovic, fit plusieurs blessés dans la suite des princes qui, miraculeusement ont échappé à cette première tentative.

Arrivée à l'Hôtel de Ville :  le Maire FEHIM EFFENFI CURSIC commençait son discours interrompu par l'Archiduc : " Monsieur le Maire ! Nous sommes venus dans votre ville et ici nous sommes accueillis par des bombes ! Bon, maintenant vous pouvez reprendre votre discours. "

 

Voir page Les Princes et Ducs de Hohenberg   cliquer

 

Quelques photos juste avant l'assassinat, 10 minutes après le départ de l'Hôtel de Ville de Sarajevo.


Le couple impérial ne bénéficiait pas d'une escorte "normale". En raison du compromis entre l'Archiduc et l'Empereur qui s'opposait à leur union, il fut déclaré que la Comtesse Sophie Chotek de Chotkowa et Wognon, aristocrate Tchèque, duchesse de HOHENBERG  n'était pas l'égale d'une archiduchesse et que les enfants du couple n'étaient pas dynastes......Ainsi le couple n'avait pas droit à un cortège officiel et à un encadrement par l'armée. Le terrible Prince de Montenuovo avait ordonné de ne pas rendre les honneurs militaires et donc de retirer les troupes, 40.000 hommes, de Sarajevo. Mais Potiorek, gouverneur militaire de la Bosnie, disposait, lui, de 2I.000 hommes sur place et n'avait dépêché qu' une centaine pour le service d'ordre.

C'était la première fois que la Duchesse de Hohenberg accompagnait l'Archiduc en mission officielle, pour leur 14è anniversaire de mariage.........

Devant le Pont Latin un nationaliste Serbe de 19 ans, Gavrilo PRINCIP, tira à bout portant sur le couple qui mourut peu après à la Résidence du Gouverneur : l'Archiduc avait 50 ans et la Duchesse Sophie, 46 ans.

A droite on voit l'arrestation d'un des complices, CHATRINOVIC

Cette visite du 28 Juin, jour de Vidovan, fête religieuse importante pour les Serbes orthodoxes, fut ressentie comme une provocation de Vienne.

 

 


Les 3 enfants du couple attendirent en vain le retour de leurs parents : Sophie, 13 ans (1901), Maximilien, 12 ans (1902) et Ernst, 10 ans (1904). Leur tante la Comtesse Henriette Chotek ne leur apprenait la terrible nouvelle que plusieurs jours après. Sur ordre de l'Empereur ils furent ramenés à Vienne et logés à la Hofburg. Ils furent recueillis ensuite par l'infante Maria-Thérésa du Portugal, 3è épouse et veuve de l'Archiduc Charles-Louis, leur grand-père paternel.

Au moment de l'Anschluss (1938) les princes Maximilien et Ernst de Hohenberg furent arrêtés par la Gestapo et déportés à Dachau où ils furent chargés de la corvée des latrines, humiliation voulue par les nazis. Ils parvinrent à survivre à l'horreur des camps.

L'organisation funèbre fut confiée au redoutable Prince de Montenuovo.  Né d'une union morganatique, il avait voué une haine féroce au malheureux couple de Mayerling, puis avait reporté cette haine sur l'Archiduc et la Duchesse de Hohenberg.  Les funérailles officielles mais expéditives, eurent lieu à Vienne en présence de l'Empereur François-Joseph. La haine de Montenuovo n'eut point de limite : le cercueil de la Duchesse Sophie fut placé un niveau plus bas que son époux, signe de sa condition "inférieure" d'ancienne dame de compagnie....

L 'Archiduc François-Ferdinand, par testament avait refusé la nécropole des Habsbourg au couvent des Capucins, le couple fut inhumé dans la crypte du Château d'Arstetten, offert par son père l'Archiduc Charles-Louis, à 60 km de Vienne.

 

LA PREMIERE GUERRE MONDIALE : AOUT 1914 - NOVEMBRE 1918

Cet attentat mit à feu et à sang l'Europe alors divisée en TRIPLE ALLIANCE (Autriche-Hongrie, Italie,  Allemagne ) et en TRIPLE ENTENTE ( Russie, France, Grande-Bretagne ).

L'Autriche-Hongrie déclara la guerre à la Serbie le 28 JUILLET 1914.

CETTE GRANDE GUERRE A AUJOURD'HUI CENT ANS. 10 millions de morts dans le monde. 20 millions de blessés.

En fait, l'Archiduc François-Ferdinand et son épouse Sophie n'intéressaient que leurs détracteurs. Ils n'étaient que des prétextes.




Tableau de Sir William ORPEN, Impérial War Museum, représentant la Signature du Traité de Versailles dans la Galerie des Glaces le 28 Juin 1919 : au centre CLEMENCEAU, à sa droite WILSON, à sa gauche LLYOD GEORGE.

VERSAILLES.  JUIN 1919.

de gauche à droite : Georges CEMENCEAU, Thomas Woodrow WILSON, David LLOYD GEORGE, avec les 27 puissances victorieuses alliées ou associées (en fait 32, le Royaume-Uni parlant au nom du Canada, de l'Australie et de l'Afrique du Sud) élaborèrent ce Traité de Paix et 4 autres Traités secondaires : Saint Germain en Laye, Trianon, Neuilly-sur-Seine et Sèvres.

Traité bâclé avec leur "Diktat" qui contient LES GERMES D'UN SECOND CONFLIT MONDIAL 20 ANS PLUS TARD.

Ce TRAITE DE VERSAILLES du 28 JUIN 1919 met fin à une guerre sans précédent

(10 millions de morts) éclatée 5 ans plus tôt dans un continent qui avait reçu tous les atouts de la prospérité, de la grandeur et de l'harmonie.

La carte ci-dessous montre la disparition de 4 Empires : l'Allemand, l'Austro-Hongrois, le Russe et l'Ottoman, au profit de petits Etats nationalistes, hétérogènes, revendicatifs et impuissants, inaptes à se défendre, et le couloir de Dantzig qui partage le territoire allemand en deux.

LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE : 1er SEPTEMBRE 1939 - 2 SEPTEMBRE 1945



YALTA station balnéaire sur la Mer Noire, en Crimée. Palais de LIVADIA  où les 3 grands, CHURCHILL, ROOSEVELT, STALINE établirent un nouvel ordre du monde du 4 au 11 Février 1945, dans le plus grand secret.

2006.  Peinture " historique et humoristique " de  SHI XINNING né en 1969 à Yingkoo, province du Liaoning, en Chine. Peintre basé à Pékin et exposé dans de grandes galeries européennes.

YALTA. FEVRIER 1945

La Libération. PARIS, les Champs Elysées vus du haut de l'Arc de Triomphe.

La capacité de résistance des enfants est infinie. Ils ne perdent jamais espoir. Pourtant sur leur visage sont inscrits à jamais les stigmates de l'horreur et leurs yeux ont le voile de la tristesse et de la vieillesse.

26 JUIN 1945 .  SAN FRANCISCO, ETATS-UNIS.      51 pays présents

Signature de la Charte de l'Organisation des Nations Unies (ONU) fondée pour remplacer la Société des Nations (SDN) qui a failli à sa mission pour ne pas avoir pu empêcher la Seconde Guerre mondiale. Le siège sera à NEW-YORK : arrêter les guerres entre pays et fournir une plate-forme pour le dialogue.

POURTANT NOUS SOMMES ENCORE CERNES DE TOUTE PART PAR L'HORREUR.

L'ONU n'a pu empêcher les massacres perpétrés par POL POT, les meurtres entre TUTSIS et HUTUS,  les sanglants Printemps arabes, les massacres en Libye..........

 

APRES LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE, POURCHASSES ET DEPORTES PAR LES NAZIS, LES SCHEY VON KOROMLA COMME LES EPHRUSSI ONT TOUT PERDU.

LES ROTHSCHILD ONT PLUS DE CHANCE.

Parfois, quand nous étions seules Enid HENNOCQ et Alix de ROTHSCHILD me parlaient de KÖVECSES (Kovetché), là-bas, à l'Est "du côté de BRATISLAVA". Mais jamais du PALAIS de VIENNE ni de la SHOAH.

 

DE L'AUTRE COTE DE LA TERRE NOUS AVIONS VECU LA MEME HISTOIRE. L'HORREUR SEMBLE TOURNER AUTOUR DE LA  PLANETE COMME LE SOLEIL FAIT SA REVOLUTION A CHAQUE CYCLE.

Avec mes amis réfugiés, nous n'évoquions jamais la Chine ni l'Indochine. Encore moins le massacre perpétré par POL POT, l'assassinat des membres de la famille royale cambodgienne, la déportation des souverains laotiens dont on ignore toujours la sépulture.

Seul mon cher Prince Mangkra SOUVANNA PHOUMA a osé rompre le silence en 1979. Aujourd'hui  35 années après il se bat toujours contre l'amnésie des peuples. Il nous arrive de rester des heures au téléphone certains soirs d'insomnie et de disserter sur la lâcheté et la vanité du monde...

 

Voir Page Le monde évanoui d'Enid Hennocq et d'Alix de Rothschild   cliquer