LE MONDE EVANOUI d'ENID HENNOCQ et d'ALIX de ROTHSCHILD.                                         LES SCHEY VON KOROMLA

La famille Schey, dont l'aisance remonte loin, devient riche véritablement  au début du siècle dernier ( le XIXè s.) grâce à l'activité qu'elle déploie dans ses relations avec les nobles hongrois endettés, et à l'extrême habileté dont elle fait preuve dans la conduite de ses affaires d'argent.

Il s'ensuit une migration partielle vers la grande ville, la famille continuant à se ramifier et à contracter diverses alliances, souvent avantageuses. Elle engendre des banquiers, des officiers, des savants, des agriculteurs.

Il n'y manque pas non plus d'originaux, en qui se mêle curieusement le type du patriarche juif, celui de l'aristocrate, celui de l'homme d'affaires et celui de l'homme du monde.

Plus d'un de ces rejetons, parmi les jeunes et les plus jeunes, ne diffère des descendants de la vieille noblesse que tout au plus, par un surcroit d'esprit et par le penchant, propre à sa race, à ironiser sur soi-même. "   A.Schnitzler *

 

* Arthur SCHNITZLER (1862-1931).  " Une jeunesse viennoise. Autobiographie ". Traduction Hachette 1987. Médecin proche de Freud, écrivain admiré des Autrichiens, ses  livres sont parfois controversés, tel  Reigen (La Ronde) qualifié de pornographie et adapté par Max Ophuls ou Tramnovelle  (1926) que Stanley Kubrick a porté à l'écran (Eyes Wide Shut) après avoir vu la version américaine en 1968  (Rhapsody).

 

¤ Baron Philipp Schey von Koromla

20 Sept.1797 Köszeg-20 Juin 1881 Baden anobli en 1859, ainsi que son neveu :

¤¤ Baron Friedrich Schey von Koromla >>

5 Mars 1815 Güns-15 Juillet 1881 Lains 

Lithographie par Adolf Dauthage 1867--

 


¤ " Philipp SCHEY, né en 1797 dans un ancien ghetto de l'ancienne province autrichienne du Burgenland, a fait fortune dans le commerce des textiles pendant les guerres napoléoniennes.

Puis on le trouve à Vienne, où il est devenu banquier privé du plus riche des Habsbourg, l'archiduc Albrecht. Dans les années 1830 à 1840, il servit la maison impériale et soutint ouvertement les armées des Habsbourg en Hongrie, puis les armées révolutionnaires de 1848-1849. Il ne fut récompensé qu'en 1859, à l'âge de 61 ans, par un titre nobiliaire hongrois : Freiherr von Koromla. Il n'est pas difficile de comprendre pourquoi il reçut si tard la récompense des services rendus : il ne s'est jamais converti. Les annales des banques de la Cour viennoise montrent en effet que c'est seulement pendant les guerres napoléoniennes que les Habsbourg ont admis des Juifs non baptisés dans la noblesse autrichienne. On peut rappeler que les Rothschild, pourtant acceptés dans la société dans plusieurs pays de l'Ouest au début du siècle, avaient des problèmes en Autriche. Pourquoi donc la couronne a-t-elle accordé sa bienveillance en 1859 à Philipp Schey, Juif non converti ? Ce fait est d'autant plus étonnant qu'en 1859, un neveu de Philipp, beaucoup plus jeune, fut aussi anobli, non pas grâce à de longs services rendus à un archiduc mais à la consolidation de sa position dans le monde des banques viennoises : il avait épousé successivement les 3 héritières de la riche famille des banquiers Landauer, laquelle était déjà "tolérée".

 

William O.M. Mc.Cagg. "  East European Monographs " No 111 (1986)---->  " Jewish Nobles and Geniuses in  modern Hungary  ".   Library of Congress

PALAIS SCHEY VON KOROMLA. Bâti par le Baron Friedrich SCHEY VON KOROMLA, l'arrière grand'père, vers 1863/1864

GOETHEGASSE 3 / OPERNRING 10 (face à la statue sévère de Goethe) VIENNE. AUTRICHE

Ce Palais a été construit par les architectes Johann ROMANO et August SCHWENDENWEIN, protégés du Prince METTERNICH, très satisfait de leur travail  pour le  Palais Metternich, à présent  Ambassade d'Italie à Vienne. Le Palais Schey est devenu le siège de la TV séries.

¤¤ Le Baron FRIEDRICH SCHEY VON KOROMLA a épousé 3 soeurs LANDAUER. Emilie, la première lui donna une fille Emma Augusta (Emilie), Charlotte la 2ème mourut 2 ans après son mariage, à 22 ans,

Hermine la 3ème, en revanche eut 14 enfants dont on n'en connait que 7.

Tous ses enfants et petits-enfants étaient mariés à de grandes familles juives de l'Europe.

   I / EMMA AUGUSTA (EMILIE) (1840-1913)  +  Baron Anthony Mayer von WORMS                                                                                 (1830-1864).

                                                                          +  Docteur Josef HUNGER (1828-1913).                                                                              Juriste, Ministre de la Justice.

   2 / STEFAN (1848-1892)  +  Julie BRANDEIS-WEIKERSHEIM (1853-1924).

   3 / CHARLOTTE  (1851-1939)  +  Gustav PRZIBRAM  (1844-1904), riche fabricant de textiles de Prague, député du Landtag de Bohême. Il s'installa à Vienne après avoir vendu son usine. Poète à ses heures, homme de théâtre, il a fini ses jours dans une clinique, frappé d'une maladie nerveuse incurable.

   4 / JOSEF  (1853-1938)  +  Henriette LANG  (1856-1934).

Le Docteur Josef fut professeur de droit à l'Université de Vienne, auteur du Code Civil Autrichien, membre du Parlement avec le titre de Hofrat.

  5 / PAUL GUSTAV  (1855-1922)   +   Eveline LANDAUER  (1859-1930). ¤¤¤

   6 / VINCENZ  (1856-1904).

   7 / MATHILDE  (1861-1940)   +   Professeur Adolf LIEBEN  (1836-1914).

   8 / MORITZ  (1868-1921)  +   Irène ??

 

¤¤¤ Le Baron PAUL GUSTAV SCHEY VON KOROMLA né en 1855,  marié en 1878 à Evelina LANDAUER eut quatre enfants :             

   1 / EMMY HENRIETTA   (1879-1938)   +   Viktor von EPHRUSSI  (1860-1945).

 * 2 / PHILIPP  (1881-1957)   +   Lili Jeannette von GOLDSCHMIDT-ROTHSCHILD  (1883-1925).

   3 / GERTRUD MARGARETHE (1891-1939)   +   Tibor von THURÖCZY (                ) **4 / EVA NINA (1894-1945)   +   Baron Jenö WEISS von WEISS und                                    HORSTENSTEIN (1891-1944).

* Le Baron PHILIPP SCHEY de KOROMLA (1879-1957) était le père d'Alix DE ROTHSCHILD.

** La Baronne EVA NINA SCHEY de KOROMLA (1894-1945) était la mère d' Enid HENNOCQ, née Baronne Enid WEISS von WEISS und HORSTEINSTEIN. La Baronne EVA était morte en déportation en 1945, comme son époux le Baron Jenö WEISS von WEISS und HORSTENSTEIN, en 1944.

ALIX et ENID sont cousines germaines.

 

 Voir Page      Alix de Rothschild  

 

Papou, le pékinois d'Alix de Rothschild ??

 

Maximilien, le teckel de Natacha Hennocq ??


Pendant de longues années, le Ring était un vaste chantier, poussiéreux et bruyant.

Les riches familles juives rivalisaient entre elles et ne regardaient pas aux dépenses.

BURGRING 1872
BURGRING 1872
1900 LE PARLEMENT
1900 LE PARLEMENT

Le portail du Palais avec les armoiries des

SCHEY VON KOROMLA.

Le hall d'entrée et la verrière.----------------->

 


PARKRING, une portion de la RINGSTRASSE où furent construits entre 1860 et 1870 les plus beaux immeubles de Vienne  dont le Palais SCHEY VON KOROMLA et le Palais EPHRUSSI, à 10 mn de là.

KÖVECSES aujourd'hui STRKOVEC en SLOVAQUIE

LA SLOVAQUIE ou REPUBLIQUE SLOVAQUE est le " Centre de l'Europe ", à l'Est de l'Union européenne dont elle est membre depuis le Ier Mai 2004. Depuis le 29 Mai 2004 elle fait partie de l'O.T.A.N.

En 2005, le pays fut élu pour la première fois au Conseil de sécurité de l'O.N.U.

Depuis le Ier Janvier 2009 l'euro est sa monnaie.

Le KRIVAN, Mont symbole de l'identité slovaque, est représenté sur les pièces de 1, 2  et  0,50  euros slovaques.

GNU Free Document License. Photo de Kristian SLIMAK (3 juillet 2005). AVEC NOS CHALEUREUX REMERCIEMENTS ET COMPLIMENTS.
GNU Free Document License. Photo de Kristian SLIMAK (3 juillet 2005). AVEC NOS CHALEUREUX REMERCIEMENTS ET COMPLIMENTS.

KÖVECSES / STRKOVEC  est un petit village dans le district de RIMAVSKA SOBOTA, région de BANSKA BYSTRICA.  4,4 km2, soit 440 hectares.  371 habitants.

Les villes les plus proches sont RIECKA, CHANAVA, RUMINCE, la plus grande, à 2 kms.

Altitude : 162 m.    Latitude : 48° 21' 40" Nord.    Longitude : 20° 19' 25" Est.

Le Maire est, en 2014, NORBERT KESZI   Mairie : Obecny Urad .Strkovec 10

                                                                                             980 45 STRKOVEC    SLOVAQUIE


CHANAVA, UNE VILLE PROCHE DE KOVECSES
CHANAVA, UNE VILLE PROCHE DE KOVECSES
LA RIVIERE PARESSEUSE BORDEE DE SAULES A KÖVECSES  ET EVOQUEE PAR GUY DE ROTHSCHILD S'EST REVEILLEE VERS CHANAVA.
LA RIVIERE PARESSEUSE BORDEE DE SAULES A KÖVECSES ET EVOQUEE PAR GUY DE ROTHSCHILD S'EST REVEILLEE VERS CHANAVA.

Arrivée sur KÖVECSES,  les champs  à perte de vue, les bois, la demeure familiale où les Schey von  Koromla passaient l'été et aussi les week-ends prolongés avec les Ephrussi durant la Première guerre mondiale.

L'origine de ces terres relève des récits populaires : à une époque inconnue se trouvèrent ici, sur une colline sableuse, un monastère et une église de Saint Nicolas, d'où le nom initial  " MIKULAS "  donné au  domaine.

L'histoire dit que les moines prirent soin davantage de leur propre bonheur que de Dieu. En représailles, le monastère entier fut englouti dans le sol.

L'existence de cette construction ancienne a pu être confirmée  lorsque les fermiers labourèrent le sol et trouvèrent des morceaux de briques et de mortier. Selon la chronique locale, un employé de la région Julius Szabo trouva ici  en 1925, des pots d'argile remplis de pièces d'or et d'argent, ce qui ne fut point confirmé, mais effectivement on a trouvé de nombreuses pièces datant de l'Empire romain.


Après la déchéance du monastère, le domaine fut la propriété du Duc KMET. Plus tard, la famille SCHEY la racheta. Anoblis par l'Empereur, les barons SCHEY von KOROMLA vivaient à Vienne et ne venaient que l'été pour profiter de la chasse. La propriété fut confiée à un régisseur et les revenus de la ferme furent réinvestis sur place : d'abord dans la construction d'un manoir néo-classique (1860/1870) puis des logements  pour le personnel, des bureaux, et un appartement pour le régisseur. Ils construisirent aussi des puits artésiens, des bâtiments pour les ouvriers agricoles, des greniers, des silos et une chapelle de Sainte Maria au début du 19ès.... En 1886 fut créée la première école. Plus tard, il y eut une distillerie qui produisit de l'alcool de pommes de terre. Au début du 20ème siècle, on a ajouté un clocher en bois.

Fort impressionné par le  Baron Philipp dit PIPs, "Paddy" Leigh Fermor se souvenait des nombreux chiens et chevaux très choyés au domaine.

BARON PHILIPP SCHEY DE KOROMLA. UN GRAND SEIGNEUR COSMOPOLITE.

Le Baron PHILIPP, père d'Alix de ROTHSCHILD, était une personnalité fascinante, longuement décrite par Patrick "Paddy" LEIGH FERMOR  et son arrière-petit-neveu Edmund de WAAL, petit-fils d'Elizabeth de WAAL, elle-même fille d'Emmy von EPHRUSSI, soeur ainée du Baron PHILIPP.

Après avoir divorcé, en 1921, de Lili Jeannette de GOLDSCHMIDT-ROTHSCHILD, la maman d'Alix et de Minka, le Baron PHILIPP  épousa la même année à Berlin l'actrice allemande Else ECKERSBERG, de 14 ans sa cadette. Else était elle-même divorcée en 1918 du juriste Walter EITZEN, épousé en 1913.  Elle donna au Baron Philipp un fils, Alexander (1927-2012), puis divorça en 1935.

Else ECKERSBERG  s'était remariée une 3ème fois en 1940 à Berlin avec le frère d'un des conjurés du 20 Juillet 1941 (attentat contre Hitler),  Paul Graf Yorck von WARTENBURG, ce qui lui  valut des jours plus que difficiles en ces temps là. Elle mourut en 1989, à l'âge de 94 ans à Neureichenau, en Bavière.

Le Baron PHILIPP s'était remarié avec une beauté Balte, puis s'est retiré à Ascona selon Edgar LEDERER, biochimiste, petit-fils de sa tante Charlotte SCHEY (1851-1939), mariée à Gustav PRZIBRAM (1844-1904).

Dans un de ses ouvrages, "ASCONA......" Ed. Europa Verlag , Kurt RIESS fit une description pittoresque des activités du Baron PHILIPP, Président de la section tessinoise du Secours Suisse aux enfants d'émigrants et résidant en Suisse pendant la Deuxième guerre mondiale.

" C'était un homme remarquable, de belle allure, extrêmement élégant, un aristocrate autrichien typique, bien qu'il eût quatre grands-parents non aryens. Il avait travaillé à Londres, à Paris, créé une société financière à Berlin et s'occupait d'un domaine à Bratislava.

A Ascona, il s'occupait activement des enfants d'émigrés. Tout manquait, spécialement l'argent. Schey n'éprouvait pas la moindre gêne à s'adresser aux personnes fortunées du Tessin, de Genève, de Zurich et de Bâle pour leur demander une aide financière....

Sa technique était originale : en faisant la cour aux maîtresses de maison, il déclarait à leur grand étonnement, au cours d'une conversation nonchalante, qu'il devait s'occuper d'environ 100 enfants. Quand ces dames étaient remises de leur effroi, il ajoutait qu'il ne s'agissait pas de ses propres enfants, mais d'enfants de réfugiés. Il a ainsi réuni d'importantes sommes d'argent : comment refuser son aide à un homme aussi raffiné...  Son élégance n'était d'ailleurs plus tellement fraîche, il usait les nombreux vêtements, chemises de soie, chaussures sur mesure faites avant la guerre, mais il était justement un "monsieur", la personnification du parfait "gentleman". "

 

Après la guerre Philipp Schey a consacré son temps à rechercher avec l'aide de la Croix Rouge les traces des déportés autrichiens.

 Else ECKERSBERG (1895-1989)

 


PIP's SCHEY DE KOROMLA en uniforme, jouant Schubert au piano. Oeuvre de Josef Olbrich, un

des piliers de la Sécession.--------------->


" PIP's évolue dans un large cénacle d'artistes et de dramaturges, et s'est fait une place dans les cercles mondains de plusieurs capitales. Il rivalise d'élégance avec sa soeur. Mon grand-oncle Iggie se rappelait avoir vu le dressing de Pips dans sa chambre d'un hôtel de Biarritz où ils passaient les vacances d'été. Par la porte ouverte de la penderie, il avait aperçu huit complets identiques accrochés à la tringle. Tous étaient blancs : ce fut pour lui une épiphanie, une vision paradisiaque."   Edmund de Waal

TRADUCTION FRANCAISE
TRADUCTION FRANCAISE
TRADUCTION FRANCAISE
TRADUCTION FRANCAISE

On ne peut évoquer KÖVECSES sans parler des livres d' EDMUND DE WAAL et de PATRICK LEIGH FERMOR


 La propriété est transformée par les autorités actuelles en INSTITUT POUR JEUNES HANDICAPES

Le Lac de Kövecses : photo prise par  LÖRINZ BALAZS. Avec nos sincères remerciements

Projets pour la Commune de STRKOVEC, 3ème millénaire

ENID, Baronne WEISS von WEISS und HORSTENSTEIN et son époux JEAN EDGARD HENNOCQ

1980 Jean Edgard HENNOCQ et Myriam MIMOUN à un dîner organisé pour ma fête par Guy-Louis DUBOUCHERON à l'HOTEL, rue des Beaux-Arts. Ce jour là Jean me disait : " Cri-Cri, je m'aperçois que je vieillis, je rentre difficilement dans mon smoking et ma petite Natou a un coquin ! "

L'Image de Jean, heureux époux de mon amie Enid, est liée à la MAMOUNIA que Jean a dirigée avant de venir à Paris, au PRINCE DE GALLES.

LA MAMOUNIA DU TEMPS DE JEAN  HENNOCQ.
LA MAMOUNIA DU TEMPS DE JEAN HENNOCQ.



A la Mamounia comme au Prince de Galles, Enid et Jean, Natacha Hennocq, leur fille adorée, Maxi le teckel, les hamsters et autres cochons d'Inde vivaient insouciants, comme Lucien, Martha, Diane Barrière, dans leur 3  pièces sans cuisine. Entourés de serviteurs et d'amis qu'ils recevaient somptueusement dans les salons de "leur" Palace. Ils ne comprenaient pas mon acharnement à acquérir des demeures de plus en plus grandes à travers le monde et à avoir mon propre personnel.  Après avoir vécu la Shoah et avoir tout perdu, je crois qu'ils avaient compris la vanité des choses. Un demi-siècle plus tard j'ai réalisé combien ils avaient raison......Quoique... Jean et Enid traversèrent une période pénible lorsque le Prince de Galles changea de propriétaire, car à l'inverse des Barrière ils n'étaient pas propriétaires de leur Palace.


L'ANCIEN BAR
L'ANCIEN BAR

LE NOUVEAU BAR après rénovation du PRINCE DE GALLES.
LE NOUVEAU BAR après rénovation du PRINCE DE GALLES.

Les histoires de Palaces, Jean en avait de bien bonnes. A son arrivée au Prince de Galles le bar était fréquenté par des dames " professionnelles " ce qui empêchait les clients et leurs épouses et surtout Jean et Enid d'y recevoir leurs amis. Un soir je les ai retrouvés avec Tino Rossi et son épouse, assis dans le Hall du Prince de Galles car Madame Rossi refusait d'aller au Bar à cause de sa mauvaise réputation ! Donc, interdiction stricte... Le pauvre barman recevait des lettres de menaces : " tu empêches nos femmes de nourrir leurs pauvres gosses etc. etc. ".

Finalement, les professionnelles se répandirent sur le trottoir de l'Avenue Georges V . Jean ne cédait pas :  appel à la Préfecture, au Commissariat pour doubler, tripler les rondes. Tout rentrait dans l'ordre et le barman dut convenir que le Big Boss Hennocq avait raison : le bar était mieux fréquenté et plus prospère que jamais.

Une nuit, appel du Commissariat. En hâte notre Jean s'y précipitait pour trouver dans la cage à poules l'épouse d'un de ses plus importants clients sud-américains  qui occupait tout un étage de l'hôtel....

Le fin mot de l'histoire : " Vous comprenez, Monsieur Hennocq, on peut pas deviner, cela faisait une demi heure qu'elle se dandinait dans sa mini-jupe, sur ses talons aiguilles au coin de Quentin Bauchart, on lui a demandé ses papiers, elle nous a répondu : " mes papiers ? MON CUL C'EST DU POULET  ! ". On l'a embarquée dare-dare. " PETITS POUSSINS, j'attendais ma Rolls.... Z'avez pas pigé CONNARDS ? ". Et là, elle veut appeler l'Ambassadeur, le Ministre et ce C... de Directeur du Prince de Galles....". On a commencé par Vous....car c'est plus facile de vous joindre !