2017. DJEDDAH. 2è VILLE D'ARABIE SAOUDITE 40 ans apres ;  Projet aménagement de la Corniche.
2017. DJEDDAH. 2è VILLE D'ARABIE SAOUDITE 40 ans apres ; Projet aménagement de la Corniche.
2017 . DJEDDAH . UN ROND-POINT .   C*  Jacques LOISY
2017 . DJEDDAH . UN ROND-POINT . C* Jacques LOISY

IN MEMORIAM. PRINCESS MISHA'AL bint FAHD      bin MOHAMMED bin ABDULAZIZ AL SAUD        exécutée d'une balle dans la nuque sous l'oeil de son    "amant" dont la tête sera maladroitement tranchée par             un apprenti bourreau qui s'est repris à 5 fois                    1958 + Vendredi 15 Juillet 1977 vers 13h

 

Vendredi

 

15

 

Juillet

 

1

9

7

7

 

13h

 

 

Nous commémorons ce Samedi 15 Juillet 2017 le 40è Anniversaire de la mort de Son Altesse Royale la Princesse Misha'al Al Saud . Elle avait  19 ans le Vendredi 15 Juillet 1977 lorsqu'elle a été exécutée à Djeddah d'une balle dans la nuque sur ordre de son grand-père le prince Mohammed, 4è fils du Roi AbdulAziz et grand frère utérin du Roi Khaled qui régnait de 1975 à 1982 en Arabie Saoudite

De ce drame qui a secoué toutes les femmes de l'Est à l'Ouest, il existe quelques photos prises par un ouvrier avec un Instamatic. Ecoutons le commentaire de ce reporter amateur :

".....Nous venions de quitter notre travail. Je me doutais qu'il y avait un problème car ils avaient arrêté tout le trafic et nous détournaient de notre chemin habituel. Il devait être midi et demie. J'ai pu enfin rentrer me changer à mon hôtel et j'ai regardé vers le parking public de l'immeuble "Al Mamlaka". Les gens sortaient de la Mosquée et commençaient à se rassembler là où un camion était en train de déverser un monceau de sable.

J'ai donc décidé de descendre avec mon appareil Instamatic.

Le cortège avec la fourgonnette a stoppé, Ils ont sorti un homme les mains attachés dans le dos et l'ont mené au milieu de la place. Il avait l'air drogué, hébété et tremblait de tous ses membres. Il ne résistait pas. La femme voilée est emmenée sur le côté droit, je la regardais sans comprendre encore qui elle était et ce qui allait lui arriver.

J'essayais d'avoir un meilleur angle de vue et me dirigeais vers une des grandes roues sur lesquelles les curieux s'étaient agrippés comme des vautours.

Ils ont fait agenouiller la femme et lui ont tiré dans la nuque sous les yeux de l'homme. Elle n'était plus qu'un tas noir affalé sur le sol.

Est arrivé alors vers l'homme le bourreau habillé comme n'importe quel arabe qu'on croise dans la rue. Il avait une simple épée et non un sabre. Après 5 coups la tête n'était pas encore détachée. Moi je tremblais de tous mes membres mais continuais de prendre machinalement.les photos sous les regards interrogateurs d'un autre spectateur.  Ils ont dui couper les 2 côtés de la tête et derrière la nuque du condamné...

  Les gardes ont jeté les 2 corps sur des civières et les ont fourrés dans le camion...;

 

Tels sont les commentaires de l'auteur de la photo ci-jointe en noir et blanc, à ne pas confondre avec les images du docu-drame d'Antony Thomas. Projeté le 9 Avril 1980 sur ITV le film a provoqué une grave crise entre l'Arabie Saoudite et le Royaume-Uni. L'Ambassadeur James Craig a été prié de quitter le pays. L'Arabie Saoudite et le Liban interdisaient leur espace aérien à British Airways et Concorde. Les hommes d'affaires ne recevaient plus de visas....

En Juin 1981 la visite officielle du Roi Khaled à Londres a effacé tous les malentendus liés à cette dramatique affaire.

.

DJEDDAH. 1977 Vendredi 15 Juil.. EXECUTION de "ROMEO et JULIETTE" ou des ""AMANTS DE VERONE"
DJEDDAH. 1977 Vendredi 15 Juil.. EXECUTION de "ROMEO et JULIETTE" ou des ""AMANTS DE VERONE"
LONDRES. 10 Juin 1981 . 10 Downing Street .  Le ROI KHALED et Margaret THATCHER, PREMIER MINISTRE . La crise diplomatique de 1980 est oubliée
LONDRES. 10 Juin 1981 . 10 Downing Street . Le ROI KHALED et Margaret THATCHER, PREMIER MINISTRE . La crise diplomatique de 1980 est oubliée
DJEDDAH. 2017. 40 ANS APRES. MAZDA MARATHON
DJEDDAH. 2017. 40 ANS APRES. MAZDA MARATHON

Princesse MISHA'AL bint FAHD bin MOHAMMED          bin ABDULAZIZ AL SAOUD  1958 + 1977

A gauche, UNE AMIE HABILLEE D'UNE TUNIQUE ANNAMITE PEINTE à LA MAIN
A gauche, UNE AMIE HABILLEE D'UNE TUNIQUE ANNAMITE PEINTE à LA MAIN

 

 

 

 

 

1

9
5
8

 

+

 

1
9
7
7

 

 

 

 

 

 

 

 A part cette photo extraite d'un vieux film, il n'existe plus aucune image de la Princesse Misha'al. Tout a été à jamais détruit, effacé.

La Princesse Misha'al était une adorable petite fille, gaie comme un pinson qui ne pensait qu'à chanter, danser et profiter de la vie. Horriblement gâtée par des parents fous d'amour, en extase devant leur petite déesse, l'emmenant partout avec eux dans le monde, ne lui refusant jamais le moindre caprice, elle était aimée de toute sa famille et était la petite nièce préférée de Sa Majesté le Roi Khaled, père lui-même de 6 filles qu'IL adorait et éduquait volontiers à l'occidentale tout en respectant les valeurs de l'Islam.

Promise à un cousin royal la Princesse tenait à poursuivre ses études à Beyrouth. Ses parents ont encore une fois cédé. Le futur mari n'a rien à dire. Même marié peut-être aurait-il accepté à la longue le divorce si, dans son impétuosité, la princesse, comme d'habitude n'en a fait qu'à sa tête d'enfant gâtée.

Là-bas elle tombe éperdument amoureuse de Khalid al-Shaer Mulhallal, neveu par sa mère du Général Ali Hassan al-Shaer, Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Liban.

 

L'actrice libanaise SAWSAN BADR de son vrai nom Suzanne AHMED BADR EL DEEN née le 25 Sept. 1957, incarne la Princesse MISHA'AL née en 1958
L'actrice libanaise SAWSAN BADR de son vrai nom Suzanne AHMED BADR EL DEEN née le 25 Sept. 1957, incarne la Princesse MISHA'AL née en 1958
LES INTERPRETES DU FILM "DEATH OF A PRINCESS"
LES INTERPRETES DU FILM "DEATH OF A PRINCESS"
RECONSTITUTION avec l'actrice libanaise SAWSAN BADR née le 25 Sept. 1957, de son vrai nom Suzanne Ahmed BADR EL DEEN.
RECONSTITUTION avec l'actrice libanaise SAWSAN BADR née le 25 Sept. 1957, de son vrai nom Suzanne Ahmed BADR EL DEEN.

Depuis 40 ans je vis avec le poids de ce drame, écrasée par la lourde obligation de réserve.

Reprise et commentée par les médias cette histoire a été mise à toutes les sauces au fil des ans. Ceux qui ne savent rien brodent n'importe quoi, ceux qui savent doivent se taire. 

Il faut se garder de juger hâtivement avec notre étroite perception des choses du monde, avec notre épiderme imbibé de culture et religion qu'on nous a inoculées comme un vaccin dès notre plus tendre âge.

 

Cette tragédie aurait pu être évitée si la Princesse Misha'al, habituée à être adulée et à voir tous ses caprices exaucés, n'avait joué encore une fois avec le Feu et défié la Loi.

 

L'exécution pour adultère est extrêmement rare. Il faut que 4 témoins masculins (ou 8 témoins féminins) indépendants et honorables puissent certifier qu'ils ont vu les accusés "consommer l'acte sexuel" bref, pratiquer le COÏT. Ou que la femme accusée reconnaisse de sa propre bouche, par 3 fois, qu'elle a commis l'adultère.

 

Pour pouvoir sortir du Pays, la Princesse Misha'al a d'abord simulé sa mort par noyade, mobilisant 4 jours de recherches - hélicoptères, bateaux, battues dans le désert par l'armée ....- (C'était bien là son habitude d'enfant gâté et pourri de raconter n'importe quoi pour se rendre intéressante ou pour se séparer d' une nanny trop stricte.....). Jusqu'à ce que sa gouvernante, effrayée par l'ampleur des événements, ne remette à la mère la lettre d'adieu de la princesse, lettre qu'elle ne devait donner qu'au bout d'une semaine.

Rattrapée à l'aéroport et ramenée avec son "amant" devant une Cour de justice elle avoue crânement : "J'ai commis l'adultère". A ces mots le Roi Khaled stoppe sur le champ le procès, la convoque dans ses appartements privés et lui dit : " Si vous prononcez encore deux fois cette affirmation, votre grand-père et moi-même nous ne pouvons vous sauver. S'il vous plaît, puisqu'il n'y a aucun témoin, dites que vous ne reverrez jamais ce garçon, cela suffira....Je vous en prie....". Il aimait cette jeune enfant comme ses propres filles et laissait parler son coeur de père tendre et compréhensif. Il avait lui aussi beaucoup aimé et fait des sacrifices....

Revenue devant la Cour, la Princesse répète encore 3 fois, comme un défi : "J'ai commis l'adultère" !! Personne ne l'avait torturée et obligée à dire cela.

 

Son comportement est fidèle à elle-même, à cette petite fille gâtée, pourrie qui menait tout le monde par le bout du nez, bien décidée à n'écouter personne, n'avait que faire des conseils chinois de la granny, de papa et maman, du Roi....puisque, en fin de compte, tout le monde finira encore par céder à l'enfant-roi omnipotent qu'elle a toujours été.

 

 Mais NON, pas cette fois.

Elle a défié la Loi er l'Odre Public. Personne ne peut plus rien pour elle et pour ce malheureux Khalid Mulhallal qui lui, nie de toutes ses forces.

En Arabie la justice est la même pour riches comme pauvres, princes ou gueux.

Le Roi n'est pas omnipotent. Tout comme la Reine d'Angleterre pourtant chef de l'Eglise anglicane.... 

 

Le mardi 18 octobre 2016 le prince Turki bin Saud  bin Turki bin Saud al-Kabeer, né en 1991, a été exécuté pour avoir, en décembre 2012, tiré sur son "ami", Adel bin Suleiman al-Muhameed, le tuant et blessant plusieurs autres, lors d'une rixe dans le camp Al Thumama à la périphérie de Riyad. Le prince est d'une lignée respectée. Son aïeul, le prince Saud al-Kabeer a épousé la princesses Noura, soeur préférée et confidente du roi Abdul Aziz, et fit partie des conseillers intimes et influents de la Cour.. (L'Université de Riyad porte le nom de la princesses Noura).

La loi islamique traite l'homicide comme un conflit civil entre les personnes. Si la famille de la victime pardonne l'Etat n'a plus le droit de poursuivre.

Seule la famille de la victime a le droit de grâce mais Suleiman, père d'Adel, a opposé au père du condamné un refus catégorique. Jusqu'à la dernière minute ce dernier essayait de le persuader d'accepter le "diya" l'argent du sang qui épargnera son fils. En vain. Aussi l'exécution a t-elle eu lieu à la prière de l'Asr, 14h3 PM. En présence de la famille de la victime au complet, impassible, de l'imam de la Mosquée Al Sofa et du père du prince qui pleurait toutes les larmes de son corps, se sentant coupable de n'avoir pu le sauver....La veille, le lundi, tard dans la nuit, la famille et les amis du condamné ont pu passer 4 heures avec lui pour lui dire adieu et réciter ensemble le Coran. Beaucoup de pleurs et une immense tristesse mais personne ne songe à remettre en cause la Loi et Sa Majesté le Roi.

C'est la 2è décapitation d'un prince en 40 ans : en 1975 l'assassin du Roi Fayçal, le prince Faisal bin Musaid a été aussi exécuté sur la place publique.

 

Rappelons encore  que l'Islam permet à une femme de demander le divorce (al-Khul) avant de se remarier. C'est ce qu'ont fait bien des princesses de ma génération. Par ex. la princesse Al Thunayan soeur de la reine Effat, lasse des infidélités (c'est un doux euphémisme) du Prince héritier Sultan, ou la princesse Lolowah, fille du roi Fayçal, divorcée de son cousin le prince Saud bin Abdul Mohsen Al Saud....et tant d'autres femmes arabes, riches ou pauvres.

Cela se passait donc sous le règne de Sa Majesté le Roi        KHALED AL SAOUD 1913+1982 (1975/1982)

LE JEUNE PRINCE KHALED BIN ABDULAZIZ AL SAOUD en 1941
LE JEUNE PRINCE KHALED BIN ABDULAZIZ AL SAOUD en 1941
Début des années 70 .    g.à dte.. Pce. KHALED, Roi FAISAL, Pce FAHD, Pce ABDULLAH
Début des années 70 . g.à dte.. Pce. KHALED, Roi FAISAL, Pce FAHD, Pce ABDULLAH

 Né le 13 Février 1913 à Riyad + 

décédé le 13 Juin 1982 à Djeddah

Sa Majesté a succédé au roi Fayçal en 1975 bien que son état de santé soit préoccupant : il avait subi aux Etats-Unis une opération à coeur ouvert en 1972.

C'était le plus clément des Rois.

Ses 2 épouses lui ont donné 10 enfants, 4 fils et 6 filles.

  - De la princesse Sita bint Fahd bin Dhamir (1922+25 Déc. 2012) :

4 filles Hussa, Al-Jawhara, Nouf, Moudi et 3 fils Bandar, Fayçal et Fahd.

   - De la princesse Tarta bint Abdallah Al Abderrahmane :

1 fils Abdallah et 2 filles Mishail et Al-Bandari.

 

Le Roi est un homme moderne comme les autres Rois ses frères. Ses filles comme ses fils reçoivent le meilleur de l'éducation occidentale tout en préservant leurs racines royales et religieuses.

Ici on voit une photo de la princesse Moudi aux sports d'hiver avec son moniteur de ski Joêl en 1978. La princesse était mariée au prince Abdul Rahman bin Faisal (décédé en 2014) et se trouve parmi les 30 premières femmes élues en Janvier 2013 à l'Assemblée consultative ainsi que la princesse Sarah fille du Roi Faisal.

Sur la photo en noir et blanc on voit 2 autres filles du Roi Faisal et de la Reine Effat aux sports d'hiver : la princesse Lolowah et la princesse Haifa épouse du prince Bandar Al Sultan, Ambassadeur d'Arabie saoudite aux Etats-Unis de 1983 à 2005 : leur fille la princesse Reema est classée en 2008 au Top 20 des Arab BusinessWomen. La princesse Reema est divorcée en 2012 du prince Faisal bin Turki bin Nasser bin Abdulaziz et a 2 enfants Turki et Sara.

 

1978. Les filles du ROI KHALED AUX SPORTS D'HIVER avec JOËL  leur moniteur et guide de montagne. A dte PRINCESSE MOUDI
1978. Les filles du ROI KHALED AUX SPORTS D'HIVER avec JOËL leur moniteur et guide de montagne. A dte PRINCESSE MOUDI
1978. LES PRINCESSES HAYFA (à g.) et LOLOWAH, filles du ROI FAISAL avec JOËL
1978. LES PRINCESSES HAYFA (à g.) et LOLOWAH, filles du ROI FAISAL avec JOËL
2015. Princesse  REEMA bint BANDAR bin SULTAN, fille de la Princesse HAYFA AL-FAISAL
2015. Princesse REEMA bint BANDAR bin SULTAN, fille de la Princesse HAYFA AL-FAISAL
23 Sept. 2010. 125è ANNIVERSAIRE BRYN MAWR COLLEGE . PRINCESSE LOLOWAH AL-FAISAL, ....VICE-CHANCELIER DE EFFAT UNIVERSITY  (Arabie saoudite). C* Peter TOBIA
23 Sept. 2010. 125è ANNIVERSAIRE BRYN MAWR COLLEGE . PRINCESSE LOLOWAH AL-FAISAL, ....VICE-CHANCELIER DE EFFAT UNIVERSITY (Arabie saoudite). C* Peter TOBIA
LES FUTURS ROIS FAISAL (1906+1975) et FAHD (1921+2005) .  Déjeuner à la baguette en ce temps là
LES FUTURS ROIS FAISAL (1906+1975) et FAHD (1921+2005) . Déjeuner à la baguette en ce temps là

S.A.R.  MOHAMMED bin ABDULAZIZ AL SAUD   frère aîné du Roi KHALED, grand-père de la princesse

14 Fév. 1945. Canal de SUEZ. A bord du USS QUINCY avec F. ROOSEVELT.  LE PCE. MOHAMMED et LE PCE. ABDULLAH bin ABDULRAHMAN étaient les 2 seuls Royaux de la suite de 48 personnes accompagnant le Roi ABDULAZIZ suivi par le Dr. Rachad PHARAON.
14 Fév. 1945. Canal de SUEZ. A bord du USS QUINCY avec F. ROOSEVELT. LE PCE. MOHAMMED et LE PCE. ABDULLAH bin ABDULRAHMAN étaient les 2 seuls Royaux de la suite de 48 personnes accompagnant le Roi ABDULAZIZ suivi par le Dr. Rachad PHARAON.
Pce MOHAMMED bin ABDULAZIZ AL SAUD et  Pce MOHAMMED bin SAUD AL-KABEER AL SAUD
Pce MOHAMMED bin ABDULAZIZ AL SAUD et Pce MOHAMMED bin SAUD AL-KABEER AL SAUD

S
A
R


M

0
H
A
M
M
E

D
bin

A

B
D
U
L
A
Z
I
Z

   Né le 5 Mars 1910 à Riyad + décédé le 25 Novembre 1988 à Taief.

Le prince Mohammed, grand-père de la princesse Misha'al est le 4è fils du Roi Abdul Aziz et de la princesse Al Jawhara bint Musaid Al Jilwi - du puissant et indéfectible clan  qui a soutenu le Roi AbdulAziz ou Ibn Saoud, tout au long de ses conquêtes et de la création du Royaume.

Frère aîné du Roi Khaled il était Prince héritier de 1964 à 1965 mais trop rigide et trop sectaire, sachant qu'il n'obtiendra jamais le consensus du Collegium, il a . négocié son retrait pour laisser la place à ses jeunes frères dont il restait le confident et le conseiller très écouté. Auréolé de ses nombreux combats aux côtés du Roi AbdulAziz, c'est lui qui était toujours appelé pour régler les conflits familiaux. 

Ses détracteurs le surnommaient "Abou Al Charreyne" : le Père des deux Maux.

C'était le plus violent, le plus entêté, le plus grossier des Princes mais parfait pour l'Arabie des temps héroïques.

Il accompagnait le Roi son père dans toutes les entrevues importantes, le représentait aux grandes occasions. Deux événements dont il aimait  parler : le RV avec Roosevelt et le couronnement du Roi George VI et de la reine Elizabeth.

 

Inauguré en 1974 et réalisé par ADP (Aéroports de Paris) l'aéroport de Médine - Province dont le prince était Gouverneur de 1924 à 1965 -  porte son nom :

Aéroport International Prince Mohammed Bin AbdulAziz. Ci-dessous le nouveau terminal de 2016.

2016. LE NOUVEAU TERMINAL de L'AEROPORT INTERNATIONAL PRINCE MOHAMMED BIN ABDULAZIZ.
2016. LE NOUVEAU TERMINAL de L'AEROPORT INTERNATIONAL PRINCE MOHAMMED BIN ABDULAZIZ.

S.A.R FAHD bin MOHAMMED bin ABDULAZIZ                    Père de la princesse MISHA'AL

 

 Aîné des 7 fils de Son Altesse le prince Mohammed et Père de la princesse Misha'al, on a prêté à ce prince un rôle de bourreau - il aurait été l'homme qui a exécuté de sa propre main sa fille - ...

En fait il était dévasté par cette tragédie et pleurait toutes les larmes de son corps.

Il finit sa vie dans le déshonneur et l'amertume  d'une destinée ratée, déchue. Rejetant sur sa femme la faute  d'avoir gâté leur fille outrageusement, regrettant d'avoir renvoyé les éducatrices compétentes.....

Son nom est pratiquement rayé et 

la date de sa mort n'est inscrite nulle part...

 

AN 1977 QUELQUES EVENEMENTS

 

 1977. On ne parlait que du Championnat de football Arabie saoudite 1977/1978.  2017. 40 ans plus tard  on parle encore et toujours Football.

Photo : 23 Janvier 2016 Stade Louis Dugauguez, le prince FAHAD bin FAISAL AL SAUD entouré par les frères DUBOIS, à g. Marc et Gilles, Président du Club de SEDAN (National - 3è division). Un investissement amical et sportif de 60 millions. Sedan est une région sinistrée du Nord, froide, pluvieuse mais au croisement de la France, la Belgique et du Luxembourg.....;  

SEDAN 23 Janv. 2016. Les frères DUBOIS, Marc (g.) et Gilles encadrent le Pce FAHAD bin FAISAL AL SAUD . C* François NASCIMBENI
SEDAN 23 Janv. 2016. Les frères DUBOIS, Marc (g.) et Gilles encadrent le Pce FAHAD bin FAISAL AL SAUD . C* François NASCIMBENI

 

 

1977. Le futur Roi FAHD est engagé depuis 1968 dans une secrète Love Story avec une certaine JAHAN HARB, palestinienne chrétienne, qui en fera voir de toutes les couleurs à la Famille Royale 40 ans plus tard.

 

 

1977. En France le dernier condamné à mort est guillotiné le 10 Septembre à la prison des Baumettes, Marseille. Hamida DJANJOUBI, proxénète qui a torturé et mutilé sauvagement sa petite amie.

1977. Star Wars de George Lucas fait rêver petits et grands.

 

 

1977. 25eme ANNIVERSAIRE DE LA SAMA Saudi Monetary Agency. Le cabinet de Minoru YAMASAKI a été retenu pour construire le nouveau siège qui sera inauguré en 1978. 33.000m2, Parking 400 places

1977. BILLET DE 1 RYAL
1977. BILLET DE 1 RYAL
LE NOUVEAU SIEGE DE LA SAMA EN CONSTRUCTION
LE NOUVEAU SIEGE DE LA SAMA EN CONSTRUCTION
1997. BILLET de 1 RYAL , ROI FAYSAL
1997. BILLET de 1 RYAL , ROI FAYSAL
Le nouveau siège de la  SAMA par Minoru YAMASAKI
Le nouveau siège de la SAMA par Minoru YAMASAKI

 

 

1977. CONCRETISATION DE LA GRAMEEN BANK "Banque des pauvres" créée officiellement en 1976 par Muhammad YUNUS, Nobel de la Paix 2006.

La même année Muhammad divorce de son épouse qui s'en va avec leur fille.

 

 

1977. J'APPRENDS PAR LES DEVINS ANNAMITES QUE JE POUVAIS ENFIN SORTIR DE L'OMBRE et VIVRE AU SOLEIL SANS RISQUE DE ME BRÛLER LES AILES COMME ICARE.....

J'ai donc négocié, grâce au Prince de Faucigny Lucinge et sur les conseils du Prince de Beauvau-Craon le Domaine normand - Pinterville - de mes rêves où je pourrais me poser avec mon Hélico. En me tendant le permis le Maire comme le Sous-Préfet me disait sans rire : il vaut mieux ne pas préciser que c'est vous qui pilotez, les villageois ne seront pas rassurés....

Ce sera le début des décennies de combat contre la jalousie, la bêtise, la connerie gauloise tout court.

C'est parce que vous avez choisi un endroit près de l'Eau, votre ennemie, néfaste au Dragon de Feu, répondent nos devins, en choeur et le coeur sur la main ....